• C'est  l’histoire d’une poupée peu banale. Tout commence un peu avant les années 1920 au Japon. Un jeune homme qui était en voyage d’affaire à ce moment là voulait faire un cadeau à sa petite sœur de deux ans.           

    Il est tombé sur une boutique dans laquelle était vendue une petite poupée vêtue d’un kimono aux cheveux ondulés.Une fois rentré, il lui offrit. La petite fille était très contente de ce cadeau et ne cessait de jouer avec.A l’âge de trois ans, cette petite fille est morte d’une grave maladie. La famille a déménagé peu de temps après cet évènement

    Un moine a récupéré la poupée. Un jour un autre moine lui fait remarquer que sa poupée a l’air d’avoir les cheveux plus longs. Celui-ci n’y a pas cru et a pensé qu’il s’agissait de son imagination qui lui aurait joué un tour.

    Le moine a décidé un peu plus tard, avec l’insistance de son ami, de couper les cheveux de la poupée. Ils ont repoussé dès le lendemain encore plus long qu’ils n’étaient la avant.

     

    Les autres moines aussi ont commencé à être intrigués et tous les jours les cheveux de la poupée ont été coupés.

     

    Un jour, les moines ont décidé de faire analyser les cheveux et les résultats les ont bien surpris. Les cheveux étaient humains.

     

    Elle se trouve aujourd’hui au temple bouddhiste d’Hokkaido. Les moines s’occupent d’elle et la coiffe depuis des années. Ils lui coupent les cheveux tous les ans.

     

    Il paraîtrait que la poupée se mettrait parfois à sourire en ouvrant sa bouche. Les moines pensent que la poupée renfermerait l’âme de la petite fille morte à 3 ans, Kikuko Suzuki.

     

    Aujourd’hui, il est possible de voir cette poupée dans le temple dont je vous ai parlé. 

     

    world2601ox6.jpg


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique